Edition

  • M.A.M.A.E & autres textes de Nadège Prugnard, Editions Al Dante

Parution le 14 octobre 2017 en librairie

Textes présents dans le recueil : M.A.M.A.E, Monoï, Putain de route de campagne !, Suzanne takes you down, Women 68 même pas mort, Alcool, un petit coin de paradis, Jean-Jacques ?

Oui ce soir il y a urgence à crever à tacher de sang une page de l’histoire pour dire que notre métier nous offre trop souvent des rôles insipides aseptisés jouissances passagères orgasmes pourris vies de merdes total off urgence à dire que nous ne sommes plus rien nous sommes aujourd’hui étripées défenestrées décharnées souillées prostituées vendues comme des sacs pleurant sur le ventre mou de l’ennemi étatique qui se cache derrière des bouteilles vides.

À la croisée du théâtre, de la performance et de la poésie – sans jamais s’arranger du confort d’un genre – Nadège Prugnard rend audible les paroles suffoquées – car selon d’où on vient et ce qu’on a vécu, raconter est difficile, et être entendu encore plus malaisé. Avec M.A.M.A.E., des femmes s’explosent en public, renvoyant aux lecteur-e-s / spectateur-e-s toute la violence accumulée, que ce soit dans la vie ou au théâtre ; Monoï, « Indescriptible Notre-Dame des outrages », rappelle que l’intime aussi est politique, dans un récitatif débridé et volcanique qui met à mal tous les poncifs se rapportant au désir, à la sexualité et à la jouissance féminine pour s’imposer, enfin, pulsion de vie ; Putain de campagne ! raconte, à travers leurs propres paroles, les doutes, rancœurs, colères, espoirs et désirs des habitant-e-s des campagnes ; Suzanne takes your Down, écrit à partir de témoignages, relate la résistance en Auvergne avec, comme compagnonne, le fantôme de Suzanne, actrice-résistante fusillée sur scène en novembre 1943 à Vichy ; Women 68 même pas mort nous fait entendre un autre témoignage : celui de femmes clermontoises nous racontant mai 68 et décidant, 50 ans plus tard et malgré leurs âge, de reprendre la rue. Quant à Alcool, un petit coin de paradis, monologue d’une intimité à-vif, tout est dans le titre.

Je veux ébranler les certitudes et nos identités stables je suis le visage black l’ombre noire qui exhibe jusqu’à l’extrême limite notre réel décharné […] pour dire nos propres vides je veux exposer au cœur-même du réel ce vide qui n’a plus la parole tout ce qu’on cherche à cacher ce dont on ne peut parler je veux le dire je veux l’appel à l’autre y’a quelqu’un ?

15 x 21 cm / 264 pages / 20€
Isbn : 978-2-84761-714-6

Les Editions Al Dante

MAMAE

  • Les Pendus, texte de Nadège Prugnard, spectacle de Barthélémy Bompard

Parution Mars 2014

Les Pendus

Un spectacle de Barthélemy Bompard / compagnie Kumulus.
Texte écrit par Nadège Prugnard / compagnie Magma Performing Théâtre
pour Éric Blouet, Barthélemy Bompard, Stéphane Civet, Céline Damiron et Nicolas Quillard.

Deux bourreaux, trois hommes, une femme. Une mort publique et théâtrale. Ce sont quatre corps perdus-tendus-suspendus à eux-mêmes qui slamment-scattent-éructent. Ce sont des voix qui s’arrachent à la mort, qui défient le temps. Paroles ultimes et poings tendus, appel au désordre, rire immense… C’est le cri post-mortem de la liberté qui n’en aura jamais fini de dire.
Nadège Prugnard et Bathélemy Bompard ont conçu ensemble la pièce Les Pendus, dans le cadre des projets « Tandem » initiés par le Festival international de théâtre de rue d’Aurillac en 2009. Les auteurs ont bénéficié d’une résidence d’écriture et ont été accueillis par le CNES à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon. La pièce est diffusée régulièrement par la compagnie Kumulus depuis l’été 2009.

15 x 21 cm / 80 pages
ISBN : 978-2-35539-167-5

Les éditions L’Entretemps


  • C’est tes cris, collectif d’écriture du Théâtre d’Aurillac dirigé par Nadège Prugnard

Parution Juillet 2012

Textes de Sandrine Aubayle, Vincent Bonnet, Guillaume Chabaud, Noé Chabaud, Céline Charoulet, Sabine Gard, Gabriel Gay-Para, Réjane Guignard, H.S, Myriam Kisielewicz, Perrone Léger, Roger Lescure, Véronique Malzieu-Tchersky, Marianne Mangone, Philippe Marteau, Eva Marteau, Claudia Morand, Cyrille Raynard, Noël Repossi, Marie-Laure Thomas, Michel Ters, Raphaël Valadier.

« C’est écrit avec la bouche. C’est un bouquin de paroles. D’actes de parole. C’est des paroles qu’on a actées ensemble dans l’espace public. Ils sont professeurs, paysans, étudiants, engagés, artistes, marginaux et surtout auteurs-acteurs. Ecritures-cris d’hommes et de femmes d’aujourd’hui. C’est tes cris, c’est un bout de leur histoire et de l’atelier d’écriture du Théâtre d’Aurillac. Un anti-atelier. Pas un truc où il s’agirait de donner une méthode d’écrire. Ni de résoudre le ciel ou de photocopier le noir. Des soirs on n’écrivait pas, rien, juste parler, boire un coup, ouvrir des portes. Faire l’expérience de l’amitié des mots, de l’amitié tout court, de l’infini de la langue, du « miracle de l’expression » et laisser rêver une ligne. Ça se joue dans le désir de questionner le monde à plusieurs, de susciter des évènements de parole qui échappent au contrôle juste avec un poème qui tremble dans la main juste agiter la pensée avec quelques lignes, libérer l’énergie du poème. » Nadège Prugnard

ISBN : 978-2-9527589-0-1

Éditeur : Éd. Magma performing théâtre

Disponible à la librairie Point Virgule

c'est tes cris